L’ère du patient informé

16 novembre 2016
In Vivo se penche sur les risques du diagnostic online et de la cybercondrie.

Près de 64% des Suisses ont déjà introduit dans un moteur de recherche les symptômes qu’ils ressentent dans l’espoir de comprendre de quoi ils pourraient souffrir. Forums, blogs, magazines online… Les sites qui délivrent de l’information médicale – plus ou moins fiable – sont toujours plus nombreux. Rassurants pour certains, ils sont aussi sources d’angoisses pour d’autres. Découvrez comment internet bouleverse la pratique médicale dans la dernière livraison d’In Vivo.

Un grand dossier sur la mort se trouve aussi dans ce dernier numéro. Un phénomène longtemps inexploré, qui fait l’objet d’une attention croissante de la part de la médecine et de la science. Quant au supplément infographique In Extenso, il est cette fois-ci dédié aux secrets du sang.

Disponible en anglais et en français, le magazine In Vivo, réalisé par LargeNetwork, sort trois fois par an. Il est distribué au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et sur abonnement (www.invivomagazine.com). La publication est gratuite, seule une participation aux frais d’envoi est demandée (CHF 20.- pour six numéros).