L'intelligence contre la pollution

18 janvier 2018
Optimiser, automatiser, s'adapter: les ingénieurs redoublent d'efforts et d'imagination pour améliorer le bilan écologique de la construction. La quinzième édition papier de Technologist dresse le futur de l'architecture.

L'impact environnemental de la construction est catastrophique. Pour fabriquer sa matière première la plus commune, le béton, il faut beaucoup de sable, qu'on va puiser dans les mers, au risque de détruire des plages et d'engloutir des îles. A cela s'ajoute les très importantes émissions de CO2 du secteur. Le dossier de Technologist consacré aux nouvelles solutions pour une construction plus durable s'intéresse aux alternatives au béton énergivore. De l'argile au bois et jusqu'au chanvre, divers matériaux offrent des promesses.  La chasse au gaspillage passe aussi par des interventions sur le patrimoine bâti, où il s'agit de tout revoir, de la climatisation au chauffage en passant par l'éclairage. Alors qu'en ville, l'adaptation au réchauffement climatique implique de repenser l'urbanisme, en multipliant les espaces verts ou en favorisant une meilleure aération entre les bâtiments, voire en surfant sur la montée des flots dans des maisons flottantes.

Cette quinzième édition de Technologist propose aussi de comprendre le sujet complexe et peu connu du grand public de la photonique. Il nous concerne tous puisque cette technologie va bientôt remplacer l'électronique dans les puces et connecteurs informatiques. Grâce au gain en vitesse qu'elle promet, elle va accompagner l'essor de technologies encore en germe comme l'internet des objets.

Le magazine Technologist est disponible dans les kiosques de plus de 20 pays. Les éditions française et germanophone sont en vente dans les kiosques de Suisse. Les trois versions linguistiques du magazine sont également distribuées à l’international.