Réinventer la nuit

27 janvier 2017
Eclairage, économie, communication… La nuit va-t-elle disparaître? La revue Hémisphères explore les nouveaux visages de la nuit dans son douzième numéro.

Longtemps ignorée par les chercheurs, la nuit aujourd’hui les fascine. Mais de quelle nuit veut-on? Et que signifie-t-elle dans une société qui vit quasiment 24 heures sur 24?

La nuit se réduirait désormais à trois heures, entre 1h30 et 4h30 du matin, dit Luc Gwiazdzinski. Le géographe français analyse les ressorts de la colonisation de la nuit dans le grand entretien de ce douzième numéro d’Hémisphères.

La nuit qui dort, fête, travaille ou voyage: cet espace-temps nocturne a subi de multiples bouleversements depuis le XIXe siècle et génère toujours des conflits.

Hémisphères XII explore la nuit dans l’art, l’architecture, la nuit des sans-abri, des travailleurs de nuit, décrypte ses sonorités ou encore sa couleur.

La revue Hémisphères, réalisée par LargeNetwork, paraît deux fois par an. Elle est disponible dans les librairies et kiosques de Suisse romande au prix de 9 CHF.